‟Original Artyfacts”: Rethinking Object Biography in Popular Music Studies
Navigation – Plan du site

AccueilTous les numéros18 : 2DossierArticles‟Original Artyfacts”: Rethinking ...

Dossier
Articles

‟Original Artyfacts”: Rethinking Object Biography in Popular Music Studies

« Original Artyfacts » : repenser la biographie d’objet dans l’étude des musiques populaires
José Vicente Neglia
p. 33-51

Résumés

La présente contribution vise à confronter l’étude des musiques populaires à l’« object biography ». Ce dernier concept fait référence à une approche méthodologique et analytique particulière de la culture matérielle, postulant que les objets – c’est-à-dire les marchandises, les biens, les artefacts, etc. – possèdent des vies sociales qui suivent leurs propres trajectoires uniques à travers le temps et l’espace. Bien que l’object biography a eu un impact dans létude des musiques populaires depuis les essais fondateurs d’Appadurai et de Kopytoff dans The Social Life of Things (1986), je considère que son potentiel en tant qu’outil méthodologique et analytique n’a pas encore été pleinement réalisé à ce jour. Ainsi, cette contribution se propose de repenser l’object biography dans le contexte de récentes tendances en recherche, notamment le soi-disant « tournant matérialiste » des sciences humaines et sociales. En utilisant comme cas la compilation rééditée de 1972, Nuggets: Original Artyfacts from the First Psychedelic Era, 1965–1968, mon objectif est de montrer comment cet objet culturel a pris différentes identités au fil du temps, au départ d’un objet « culte » qui a circulé dans les communautés de fans et de collectionneurs pendant la période de sa sortie initiale à son émergence en tant que « marque » dans les années 1980 et au-delà. Je soutiens enfin que l’object biography nous permet de prendre en compte la mutabilité inhérente des choses lorsqu’elles circulent dans le temps, ce qui ouvre à de nouvelles façons d’aborder les objets culturels de la musique, en particulier ses supports audio.

Haut de page

Notes de l’auteur

This research was funded by a grant from the Research Grants Council of Hong Kong, project HKU17614618.

Extrait du texte

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2024.
Consulter cet article

Plan

Object biography: an overview
The many social lives of Nuggets: Original Artyfacts from the First Psychedelic Era, 1965–1968
Nuggets goes punk: the early years
Nuggets in the aftermath of punk: From Pebbles to Boulders to Rubble… and back to Nuggets again
Conclusion

Aperçu du texte

This contribution aims to make a case for rethinking object biography in popular music studies. By object biography, I am referring to a particular methodological and analytic approach to material culture that begins from the premise that objects—that is, commodities, goods, artefacts, and so on—have social lives that follow their own unique trajectories across time and space. A typical household good, for example, will assume a life cycle that begins in production and ends in its consumption and disposal. But objects often divert from this route—they can become collectibles or prized artefacts that circulate within niche markets, while others may be endowed with sentimental value as priceless family heirlooms that are handed down over generations. An object biographical approach sets out to map these trajectories in order to understand how and why cultural objects circulate in the way they do.

Object biography is hardly a new idea, but rather has long been a methodological and analy...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

José Vicente Neglia, « ‟Original Artyfacts”: Rethinking Object Biography in Popular Music Studies »Volume !, 18 : 2 | 2021, 33-51.

Référence électronique

José Vicente Neglia, « ‟Original Artyfacts”: Rethinking Object Biography in Popular Music Studies »Volume ! [En ligne], 18 : 2 | 2021, mis en ligne le 02 janvier 2024, consulté le 17 août 2022. URL : http://journals.openedition.org/volume/9428 ; DOI : https://doi.org/10.4000/volume.9428

Haut de page

Auteur

José Vicente Neglia

University of Hong Kong
José Vicente Neglia is a lecturer in the Department of Music at the University of Hong Kong. An ethnomusicologist by training, his current research concerns the politics of memory in popular music, for which he has conducted extensive research in Japan and North America on a genre of rock called garage rock. He is currently working on a project funded by the Research Grants Council of Hong Kong on reissue recordings as a distinct form of media in rock music.

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page
  • OpenEdition Journals
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search