Retour au fascicule

Meyer (Roland) L'Evolution de l'image du prêtre. Dépouillement d'une enquête à questionnaire ouvert

[compte-rendu]

Maître Jacques. Meyer (Roland) L'Evolution de l'image du prêtre. Dépouillement d'une enquête à questionnaire ouvert. In: Archives de sciences sociales des religions, n°36, 1973. p. 187.

www.persee.fr/doc/assr_0335-5985_1973_num_36_1_2076_t1_0187_0000_2

doc-ctrl/global/pdfdoc-ctrl/global/pdf
doc-ctrl/global/textdoc-ctrl/global/text doc-ctrl/global/imagedoc-ctrl/global/image doc-ctrl/global/zoom-indoc-ctrl/global/zoom-in doc-ctrl/global/zoom-outdoc-ctrl/global/zoom-out doc-ctrl/global/bookmarkdoc-ctrl/global/bookmark doc-ctrl/global/resetdoc-ctrl/global/reset
doc-ctrl/page/rotate-ccwdoc-ctrl/page/rotate-ccw doc-ctrl/page/rotate-cwdoc-ctrl/page/rotate-cw
Page

36.291 MEYER (Roland) L'Evolution de l'image du prêtre. Dépouillement d'une enquête à questionnaire ouvert Strasbourg Université des sciences hu maines de Strasbourg 1972 66 Mémoires du Cerdic Polytype) Ce travail constitue un mémoire de maî trise en psychologie Il repose sur interro gation de 22 prêtres âgés de 50 65 ans choisis au hasard sur la liste des curés de paroisse de la communauté urbaine de Stras bourg et 22 séminaristes âgés de 20 25 ans choisis sans tirage au sort parmi ceux des étudiants de la Faculté de Théologie Catholi que de Strasbourg qui étaient pas encore partis en vacances époque de enquête Le test est une batterie de 12 questions ou vertes toutes centrées sur le sacerdoce posées oralement avec interventions fréquentes de

enquêteur pour ramener sic les sujets aux questions posées procédé qui ne laisse pas être inquiétant Le dépouillement porte sur le vocabulaire et les thèmes La portée de cette recherche est limitée par le manque de recul critique probablement dû inexpérience de A. comme il est naturel dans un travail étudiant au niveau une simple maîtrise Mentionnons simple ment un exemple nous trouvons 29 un commentaire destiné expliquer pourquoi le terme prêtre est le plus fréquent 75 en réponse la question no les raisons invoquées touchent aux connotations de ce terme or R.M simplement pas remarqué que cette réponse est autre que écho immédiat la formulation de la question Quel terme préférez-vous pour désigner le prêtre Il nous semblerait absurde entreprendre une critique détaillée de ce genre de texte En revanche on peut se demander il est utile de éditer tel quel Jacques Maître