Plan

Retour au fascicule

La construction des systèmes d'information de santé

[article]

Année 1999 47 pp. 153-160

Thonnet Michèle. La construction des systèmes d'information de santé. In: Sciences de la société, n°47, 1999. Les Télé-Services. Les nouveaux services de communication. pp. 153-160.

DOI : https://doi.org/10.3406/sciso.1999.1435

www.persee.fr/doc/sciso_1168-1446_1999_num_47_1_1435

doc-ctrl/global/pdfdoc-ctrl/global/pdf
doc-ctrl/global/textdoc-ctrl/global/text doc-ctrl/global/imagedoc-ctrl/global/image doc-ctrl/global/zoom-indoc-ctrl/global/zoom-in doc-ctrl/global/zoom-outdoc-ctrl/global/zoom-out doc-ctrl/global/bookmarkdoc-ctrl/global/bookmark doc-ctrl/global/resetdoc-ctrl/global/reset
doc-ctrl/page/rotate-ccwdoc-ctrl/page/rotate-ccw doc-ctrl/page/rotate-cwdoc-ctrl/page/rotate-cw
Page

LA CONSTRUCTION DES SYSTÈMES D'INFORMATION DE SANTÉ

Dix ans après l'invention de la souris (... d'ordinateur), le Rapport Nora/Minc sur l'informatisation de la société et la promulgation de la loi Informatique et liber¬ tés -plus que jamais d'actualité -nous révèlent dès 1978 l'importance de la téléma¬ tique jusque dans la vie quotidienne. Vingt ans plus tard, la communication et l'uti¬ lisation de l'information à travers ces nouvelles technologies est une réalité incon¬ tournable à tous les niveaux de la société. L'apport de ces outils ne peut être réelle¬ ment appréhendé que par rapport à la stratégie d'ensemble du secteur concerné1 .

La présente contribution vise à donner sur ce thème quelques éclairages et repè¬ res associant systèmes d'information (SI) et secteur sanitaire et social depuis vingt ans, afin de permettre l'émergence de télé-services dans ce secteur.

La prise de conscience de la nécessité d'un système d'information commun

Dans le secteur sanitaire et social, la nécessité d'un SI global est aujourd'hui avéré, mais ne peut exister durablement que sur la base d'une mise en commun des moyens des différents acteurs.

A l'ère de la société de l'information, l'importance sociale, culturelle et politi¬ que des nouveaux outils de communication interdit que la puissance publique s'en désintéresse. Cela est particulièrement vrai dans le domaine sanitaire et social où, en période de dérégulation, l'État se doit d'organiser les règles du jeu à travers un cadre réglementaire aussi concis, stable et durable que possible afin d'instaurer un fonctionnement efficace d'un secteur concurrentiel, dynamique, tout en garantissant les missions de service public dont il a la charge et, en premier lieu, l'accessibilité de tous aux services de soins. Définir, impulser, réorienter ou évaluer une politique ne peut s'envisager qu'à partir d'une connaissance de l'existant qui s'apprécie à tra¬ vers les informations pertinentes dont on dispose sur le secteur (concernant à la fois les acteurs, organismes, structures, règles, procédures et environnement qui en défi-

1. Michèle Thonnet, Analyse et évaluation des projets autoroutes. Définition d'un cadre de référence ministériel, rapport IGAS n° 96067.

doc-ctrl/page/rotate-ccwdoc-ctrl/page/rotate-ccw doc-ctrl/page/rotate-cwdoc-ctrl/page/rotate-cw
doc-ctrl/page/rotate-ccwdoc-ctrl/page/rotate-ccw doc-ctrl/page/rotate-cwdoc-ctrl/page/rotate-cw
doc-ctrl/page/rotate-ccwdoc-ctrl/page/rotate-ccw doc-ctrl/page/rotate-cwdoc-ctrl/page/rotate-cw
doc-ctrl/page/rotate-ccwdoc-ctrl/page/rotate-ccw doc-ctrl/page/rotate-cwdoc-ctrl/page/rotate-cw
doc-ctrl/page/rotate-ccwdoc-ctrl/page/rotate-ccw doc-ctrl/page/rotate-cwdoc-ctrl/page/rotate-cw
doc-ctrl/page/rotate-ccwdoc-ctrl/page/rotate-ccw doc-ctrl/page/rotate-cwdoc-ctrl/page/rotate-cw
doc-ctrl/page/rotate-ccwdoc-ctrl/page/rotate-ccw doc-ctrl/page/rotate-cwdoc-ctrl/page/rotate-cw